• Recettes avec des courgettes.

    Lorsque les pieds de courgettes ont suffisamment d'eau et se plaisent dans notre terre, ils peuvent produire de nombreuses courgettes. On ne sait plus toujours quoi en faire, comment les cuisiner pour ne pas manger le même plat tous les jours...beurk  Voici quelques idées : 

     

    La soupe de courgettes.

    Courgettes + eau + crème.

    A la cocotte-minute mettez vos courgettes en gros dés avec un tiers du volume d'eau et attendez 6 minutes après le début du sifflement.

    Lorsqu'elles sont cuites, salez, poivrez et mixez-les avec 2 à 3 cuillérées de crème, selon votre goût.

    La salade tiède de courgettes.

    Courgettes + fêta + menthe + jus de citron + huile d'olive.

    Epluchez en partie seulement les courgettes. Découpez-les en dés et faites-les cuire au faitout afin qu'elles restent "al dente". Laissez-les refroidir puis mettez-les dans un saladier.

    Ensuite découpez en dés la fêta et ajoutez-la aux courgettes. Puis ajoutez la menthe découpée en petits morceaux.

    Assaisonnez à l'aide de jus de citron et d'huile d'olive, ainsi que d'un peu de poivre.

    La salade crue.

    Jeunes courgettes + thym + parmesan + ail + jus de citron + huile d'olive + sel et poivre.

    Lavez bien les courgettes mais ne les épluchez pas complètement. Découpez-les en fines rondelles que vous étalerez dans un plat ou une grande assiette. Salez-les et poivrez-les selon votre goût. Saupoudrez-les de minuscules morceaux d'ail. 

    Ajoutez du thym et des copeaux de parmesan. Assaisonnez de jus de citron et d'huile d'olive.

    Servir bien frais.

    Que faire de toutes ces courgettes ?

     

     

    Les lasagnes de courgettes.

    C'est une recette de lasagne un peu "régime" : on remplace la pâte par des courgettes.

    Coupez les courgettes en minces tranches et les mettre au fond d'un plat à gratin.

    Couvrez d'une sauce faite de tomates cuites, de viande hachée, d'herbes de provence.

    A nouveau recouvrez de fines tranches de courgettes.

    Par-dessus versez une béchamel puis saupoudrez de parmesan râpé ou d'emmental râpé, selon votre préférence.

    Enfournez 40 minutes à 210 ° Servez avec une salade.

     

    Le gâteau vert de Cathy.

    Et oui, pour une fois, voici une recette sucrée avec des courgettesyes

    Une grosse courgette entière + 2 verres de farine + 2 verres de sucre + 4 oeufs entiers + 60 ml d'eau de fleur d'oranger.

    Faites cuire une grosse courgette entière avec sa peau et ses pépins, à la vapeur ou au faitout. Mixez-la une fois qu'elle a refroidi et mettez cette purée dans un saladier.

    Ajoutez tous les autres ingrédients puis versez le tout dans un moule à manqué.

    Enfournez 35 minutes à 200 °. Servir froid.

    Que faire de toutes ces courgettes ?

     

     


    votre commentaire
  • Un livre : petit manuel à l'usage de ceux qui vivent retirés du monde, de Alan et Gil Bridgewater.

     

    Lorsqu'on s'installe à la campagne, on se met à faire beaucoup plus de choses soi-même. Et pour cela, il faut parfois de bons conseils : c'est ce que propose de nous fournir ce livre très pratique. Pratique car complet (des conseils concernant aussi bien les énergies écologiques, que le potager, les élevages ou même les fabrication artisanales) et pratique car illustré. C'est peut-être le point le plus important : des schémas nous permettent de mieux comprendre, mieux nous représenter.

    D'autre part, les illustrations sont très belles : des photos poétiques et joyeuses.

    Un plus pour les conseils de conservation et de petits élevages.

    Lecture pratique


    votre commentaire
  • Avoir des chatons, si mignons !

     

    Les chatons...

    Pourquoi ne pas tenter l'aventure d'avoir une chatte à laquelle on laissera avoir une portée ? C'est une belle aventure ! Et sans autant de contraintes qu'on pourrait croire.

    Avant la naissance.

    La chatte en gestation a besoin de beaucoup manger, elle doit avoir en permanence à disposition des croquettes et de l'eau qu'on pourra compléter par de la pâtée une fois par jour et un peu de lait tous les 2-3 jours.

    Lorsque la maman chat commence à s'élargir, il faut lui préparer un carton dans lequel elle pourra s'installer pour mettre bas. Ce carton devra se trouver dans un endroit tranquille : à l'écart d'une zone de passage, à l'abri des regards curieux.

    Le carton doit avoir des bords suffisamment bas pour qu'elle puisse en sortir et y entrer facilement mais aussi suffisamment hauts pour que les chatons ne puisse pas sortir dès qu'ils sauront marcher (cela vous évitera ainsi qu'à la mère de les chercher partout lorsqu'ils sont encore minuscules).

    Au fond de ce carton, on posera un vieux drap ou une vieille couverture qu'on jettera par la suite. La maman chat se débrouille complètement toute seule pour mettre bas. Il peut s'écouler plusieurs heures entre le premier et le dernier chaton.

    Les chatons...

     

    Après la naissance.

    Il ne faut pas être surpris si la chatte ne mange et ne boit presque pas pendant les premiers jours : elle veille à ce que les chatons tètent correctement et aient suffisamment chaud. On peut lui apporter dans le carton à boire et à manger, elle ronronnera certainement.

    Les premiers jours, il faut éviter de toucher les chatons, il vaut mieux attendre 2 semaines. Ne soyez pas étonnés : ils n'ouvrent pas leurs yeux les premiers jours.

    C'est elle qui va éduquer les jeunes chats. C'est donc important de ne pas les séparer de leur mère trop tôt, pas avant 3 mois. En effet, au bout de 2 mois ils peuvent être propres et manger des croquettes mais la mère n'a pas fini de leur apprendre des choses : ne pas mettre les griffes quand ils jouent par exemple.

    Le soir, il faut penser à vérifier que tous les chatons sont bien avec leur mère car ils se cachent n'importe où, ils aiment beaucoup explorer des endroits très secrets.

    Donner les chatons.

    C'est souvent ce qui inquiète : si on a 6 chatons, arrivera-t-on à les donner? On peut mettre des petites annonces chez son vétérinaire et à la pharmacie, en parler autour de soi ou même mettre une petite annonce sur un site.

    Les chatons...   Les chatons...

     


    2 commentaires
  • Journal d'un chat assassin, de Anne Fine.

    Une lecture chat

    Ce très court roman s'adresse à tous ceux qui ont un chat, enfants ou adultes (les enfants pourront le lire à partir de 7 ans). Le narrateur et personnage principal est un chat qui nous raconte une semaine de sa vie, jour par jour. C'est donc à travers ses yeux de matou que le lecteur découvre la vie de la petite famille avec laquelle il cohabite.

    Le fil conducteur est la mort du lapin du voisin dont notre héros se trouve accusé. Les dessins illustrant presque chaque page participent à l'humour du texte et en font un moment sympathique pour tous.

    Extraits :

    "Si je veux assister à un petit enterrement d'oiseau, j'y assiste. Après tout, je connaissais l'oiseau depuis plus longtemps qu'eux. Je l'ai connu vivant, moi." 

    "Bien sûr qu'il faut des boîtes pour le chat. Qu'est-ce que je suis supposé manger toute la semaine ? Du vent ?"

    "Elle n'avait aucun motif de noter en tête de mon dossier A MANIPULER AVEC PRECAUTION. Même sur le dossier du berger allemand des Thompson, il n'y a pas A MANIPULER AVEC PRECAUTION."


    2 commentaires
  • Les toilettes sèches.

     

    Voilà un moyen formidable de militer, à son niveau, pour un mode de vie respectueux de l’environnement ! En effet, une famille de 4 personnes économise environ 30 m3 d’eau par an !

     

    Il s’agit d’une installation qui permet de faire ses besoins dans un seau, vidé régulièrement dans un compost au fond du jardin. On peut éventuellement mettre un sac plastique au fond de ce seau et vider le contenu du sac au compost et le sac à la poubelle.

    Les besoins sont recouverts de sciures ou de végétaux broyés. L’idéal étant peut-être un mélange de végétaux et de sciure. La sciure peut souvent être récupérée gratuitement dans des scieries. Les végétaux seront ceux de vos tailles et élagages du jardin que vous passerez au broyeur. Il faut donc prévoir un récipient (type poubelle) dans lequel on mettra la sciure et une louche pour se servir.

    Le compost évolue assez vite, au bout de quelques mois, il ressemble déjà à du terreau.

       

    Les idées reçues.

     

    « Les toilettes sèches sentent mauvais. »

    Non, pour éviter les mauvaises odeurs, il faut couvrir avec suffisamment de sciure et vider le seau régulièrement.

    « Il y a plus de nettoyage à faire ».

    Ce n’est pas le même nettoyage : on ne passe plus de temps à récurer la cuvette qui s’est entartrée mais il faut s’occuper du seau. Pour la lunette des toilettes, c’est comme avant.

    « C’est compliqué quand on a des invités ».

    Ou au contraire, très amusant ! Les enfants trouvent ça très rigolo ! Ce sont les personnes plus âgées qui se posent plus de questions mais quand elles constatent que votre petit coin est propre et que ça ne sent pas mauvais, elles n’y pensent plus. Ensuite, elles auront un sujet de discussion très moderne « Je suis allé chez des amis qui ont un truc incroyable… »

    Si vous avez un jardin, une âme d’écolo, lancez-vous !

     

    Comment faire ?

    Les bricoleurs trouveront des plans sur internet pour fabriquer eux-mêmes leurs toilettes et les autres pourront acheter des modèles déjà faits, notamment sur le site Aqualogik (photos) : 

    http://www.toilettes-seches-ecologiques.fr/index.php

     

     

     


    1 commentaire
  • Connaissez-vous le tamia ?

    Le tamia

     

    Tamias sibiricus pour les intimes. C'est un petit rongeur diurne (moitié plus petit que l'écureuil) qu'on rencontre beaucoup au Canada. Il habite souvent dans les bois, les sous-bois ou au fond du jardin.

    Il creuse un terrier dans un sol plutôt sec où il hiberne en hiver. Il est herbivoire et très gourmand de petits fruits sauvages.

    On peut l'apprivoiser en mettant des noisettes ou des cacahuètes devant le trou de son terrier. On se place à distance et quand il sort pour grignoter, on l'habitue à nous voir plus proche peu à peu. On fait à peu près comme avec un écureuil, mais il faut être patient car il est plus sauvage que l'écureuil. Il se trouve partout dans l'est du Canada.

    Au Canada on l'appelle aussi "un suisse" ; ainsi on dit parfois :  « J'ai vu un suisse dans le jardin» quand on parle d'un tamia.

    Il a de nombreux prédateurs (renard, petits rapaces), alors il engouffre un max dans ses bajoues et il s'enfuit. C'est ce qui lui donne cette bonne bouille qui nous amuse tant...

    Le tamia

     

     

    Merci à Françoise au Québec pour cet article ! cool

     


    1 commentaire
  • Des maisonnettes pour les petites plumes.

    Il est bientôt temps d'installer ses nichoirs ! De nombreux ouvrages donnent des plans pour en construire, pour toutes sortes d'oiseaux.

    On peut fabriquer quelque chose de très simple en bois. Le diamètre du trou d'envol devra être compris entre 2.5cm et 3.5cm, selon l'hôte espéré. Il n'est pas toujours habité dès la première année mais cela ne doit pas vous décourager.

    Certains sont très inventifs et construisent des maisonnettes tout à fait charmantes !

    Nichoirs  Nichoirs 

    Nichoirs  Nichoirs

     

    N'hésitez pas à envoyer vos photos pour les ajouter à cet article !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires