• Bientôt la taille des arbres...

    La taille des arbres

    Différents instruments : serpette, sécateur, ébrancheur, échenilloir, scie, tronçonneuse… Le sécateur le plus utilisé est le sécateur à lame tirante avec une lame et une contre-lame. Il est meilleur que le sécateur à enclume qui écrase le bois à l’endroit de la coupure. D’ailleurs, quand on coupe avec un sécateur ou un coupe-branche, la lame doit toujours être du côté du bois qui reste afin que la partie forcément abimée par la contre-lame soit sur la partie qui tombe ; plus votre section est nette moins grand sera le risque d’infection cryptogamique à cet endroit. D’ailleurs, lorsque vous passez d’un arbre à un autre il faut désinfecter votre sécateur afin de ne pas répandre les maladies possibles. Un simple désinfectant acheté en pharmacie ou de l’alcool fera l’affaire.

     

    Tailler un arbre est compliqué car il n’y a pas deux arbres identiques. Toutefois, certaines règles pour jardinier amateur sont faciles à suivre.

    Tout d’abord il ne faut pas avoir peur de tailler. Au début, on a tendance à ne pas oser couper. Sans pour autant recéper votre arbre vous pouvez couper certaines branches, parfois même d’un diamètre conséquent. C’est malheureux à dire et à faire mais un arbre qui donne beaucoup de fruit ou de fleur est un arbre à qui on a stimulé l’instinct de survie.

    La première règle est de bien dégager le centre de l’arbre pour que le soleil puisse y entrer et ainsi atteindre toutes les branches. Pour cela, il faut couper les pousses partant des charpentières vers l’intérieur de l’arbre. Parfois il faut même couper une grosse branche montant à la verticale au cœur de l’arbre et gênant ainsi les autres.

     

    A quel moment tailler ? Ça devient compliqué car il faut distinguer les arbres à fruits à noyau et les arbres à fruits à pépins. En général les arbres à fruits à noyaux se taillent en automne à la chute des feuilles alors que les autres, dont l’évolution des bourgeons ne se voit que tardivement, se taillent au printemps. Dans tous les cas on peut croire le vieux dicton : taille tôt ou taille tard, mais taille en mars… Il est vrai qu’à cette saison, les bourgeons sont formés et on voit ceux qui vont donner une fleur et ceux qui vont donner du bois et les risques de grosses gelées commencent à diminuer.

     

    La taille des arbres


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires